Qu’est-ce que l’Orgone de Wilhelm Reich ?

pyramide mwo

Qui est Wilhelm Reich, le père fondateur de l’Orgone ?

Dans les années 1930, le médecin et psychiatre Wilhelm Reich, souvent associé à Sigmund Freud, fait des recherches sur la relation existante entre la sexualité humaine et la psychologie.

Au cours de ce cheminement, il se rend notamment compte que, bien que la libido soit énergie, l’Homme vit avec de nombreux blocages émotionnels qui en empêchent la bonne circulation. Ce processus de “blindage” qu’il caractérise comme une “maladie humaine universelle”, attirera toute son attention.

Wilhelm-Reich
Wilhelm Reich



C’est ce qui le mènera à s’intéresser à la bioélectricité et plus tard, l’Orgone.


Qu’est-ce que l’Orgone ?

Pour comprendre le concept de l’Orgone plébiscité par Wilhelm Reich, il faut comprendre que tout est énergie. Chaque chose, chaque être vivant et minéral, émet de l’énergie.

Cette énergie peut ainsi être spirituelle (par exemple, l’Amour) ou physique (par exemple, la sexualité).

Son approche étant scientifique et non pas mystique, il s’attelle à des expériences en laboratoire où il découvre que les matières organiques attirent et retiennent l’énergie, tandis que les métaux la réfléchissent. Expériences qui supposent donc le fait que l’énergie de l’Orgone soit non seulement présente dans le corps humain mais également dans l’atmosphère.

Par conséquent, selon Wilhelm Reich, l’énergie de l’Orgone est une énergie cosmique primordiale, libre de toute masse et circulant à travers chaque organisme comme une force vitale. Elle se caractérise par le mouvement, la pulsation, le rayonnement et la superposition.

Autrement dit, l’Orgone est tout simplement le socle du processus de la vie.

De l’étude de l’Orgone à l’apparition des premières Orgonites

L’Orgone est intrinsèquement lié aux canaux énergétiques du taoïsme, le prana indien, ou encore l’éther grec.
Si un Orgone stable et en équilibre est appelé Orgone Positif (POR/Positive Orgon), un Orgone où l’énergie naturelle est stagnante est appelé Orgone mortel (DOR). Il se définit notamment par la décomposition, la stagnation, jusqu’à aboutir à la mort.

L’Orgone mortel est présent dans tous les organismes où la libre circulation de l’énergie est bloquée. Ce blocage peut être directement dû à l’irradiation causée par les fréquences électromagnétiques des appareils électroménagers et technologiques du quotidien.

Au cours de ses études, Wilhelm Reich avance également le fait que, lorsque l’énergie est bloquée chez un être humain, elle se manifeste sous forme de tensions musculaires (armure), ce qui constitue l’Orgone Mort (DOR).

Sensible à la souffrance humaine, il tente ainsi de trouver des solutions pour pallier cette mauvaise circulation énergétique. Il crée alors les premiers accumulateurs d’Orgone pour soigner des personnes atteintes du cancer. Car, pour lui, la maladie était induite par un blocage de l’énergie vitale dans un corps envahi de DOR. Ces accumulateurs d’Orgone prenaient la forme de boîtes faites en bois et en métal (Or.Ac.). Résultat d’une combinaison de matériaux organiques et métalliques, les patients devaient s’y asseoir pour se soigner.

Quelque part, il s’agissait-là des premières Orgonites. Aujourd’hui, ces créations décoratives que nous retrouvons souvent sous une forme pyramidale, sont destinées à purifier l’intérieur du foyer en captant les énergies négatives et les transformer en énergies bienfaitrices.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Vous devriez aimer :