Livraison gratuite en France dès 100 € d’achats

Pierres, cristaux et minéraux : quelles différences ?

La lithothérapie et les bienfaits des pierres sur la santé vous intéressent mais les différents termes utilisés vous perdent ? Comprenez simplement !
Vous souhaitez en savoir davantage sur la lithothérapie et les bienfaits des pierres ; toutefois, les différentes appellations ont tendance à vous perdre ? Faisons un point sur ce processus naturel où chimie, physique et magie se mêlent.

Aigue-marine, améthyste et topaze : qu’est-ce qu’un minéral ?

Un minéral est créé à partir d’une association d’atomes qui, par une réaction chimique, crée un solide. Il est d’ailleurs bon de savoir qu’avant de devenir un solide, le minéral peut aussi se rencontrer dans un état gazeux (fumerolles et vapeurs) ou liquide (magmas). Chaque minéral dispose ainsi de sa propre combinaison chimique, qui lui confère sa texture, sa forme et sa couleur. Il existe généralement deux types de minéraux :
  • Les corps chimiques simples : un minéral constitué d’un seul élément chimique, comme le diamant qui est composé uniquement de carbone.
  • Les corps chimiques composés : un minéral composé de plusieurs éléments chimiques comme l’émeraude qui est composée de silice, d’aluminium et de béryllium.
Toutefois, nous pouvons nous interroger sur le diamant et le graphite qui disposent de la même combinaison. Formés tous les deux à partir de carbone pur, ils se différencient non pas par leurs combinaisons chimiques mais par la manière dont ils ont refroidi. En fait, un cristal est tout simplement un minéral qui s’est refroidi dans des conditions qui lui sont favorables (température, pression, vitesse…).Le meilleur exemple que nous pourrions trouver est l’eau. L’eau est un minéral formé à partir de deux atomes d’hydrogène et un atome d’oxygène ; combinés ils créent la formule chimique H2O. Bien que nous la connaissons principalement sous une forme liquide dans nos rivières, océans et circuits d’eau potable, l’eau existe également sous deux autres états : l’état de vapeur (l’évaporation) et l’état solide (la neige et la glace). Le cycle naturel de l’eau veut ainsi que l’eau s’évapore, se condense et retourne sur terre grâce aux précipitations. En fonction d’une certaine température, elle est alors capable de passer d’un état de vapeur (nuages) à de fabuleux cristaux de neige formés grâce à la rencontre de la formule chimique H2O avec un grain de poussière qui va lui servir de support pour se solidifier dans l’atmosphère. Néanmoins, selon la température du nuage, un cristal de neige sera très différent d’un autre, quand bien même ils disposent de la même formule chimique.

Comment les minéraux se transforment-ils en cristaux ?

Le phénomène de refroidissement du minéral s’appelle la cristallisation. Ainsi, la façon dont un minéral se refroidit détermine le cristal que nous obtenons, quand bien même la formulation reste identique. Le cristal de quartz est, par exemple, un minéral qui s’est transformé grâce à des températures faibles et des basses pressions (la pression dépend de la profondeur dans la terre). Avec des températures plus élevées, cette même formulation chimique nous aurait donné de la cristobalite.image minéraux Simplement, en refroidissant, le minéral crée un petit cristal à la forme géométrique bien connue, faite d’arêtes et de faces qui convergent vers des sommets. S’il dispose d’assez d’espace, le solide entame alors sa croissance en répétant à l’identique le morceau de code ayant permis de le créer. Autrement dit, il s’agit simplement d’un “empilement“ de petits cristaux identiques. L’état cristallin est en fait la forme stable, organisée et épanouie des minéraux solides.C’est la raison pour laquelle, aucun cristal ne peut être réellement identique. Conçus à partir de véritables cristaux, les moules utilisés chez Lilacandles pour la fabrication des pendentifs sont donc parfaitement imparfaits.

Pierres précieuses, semi-précieuses et gemmes : quelles différences ?

La pierre, ou “caillou”, est un élément de l’écorce terrestre. Elle est le résultat de l’agrégation de minéraux. Le granite est par exemple né à partir de 3 minéraux principaux : le quartz, le feldspath et un minéral comme la biotite (ou tout autre minéral appartenant à la famille des silicates). Les cailloux, les rochers mais aussi le sable sont ainsi des pierres nées de minéraux et transformées par l’eau, le vent et le temps. Nous distinguons différents types de pierres :
  • Les pierres ornementales : ce sont les pierres opaques et translucides comme l’agate, le jaspe, le lapis-lazuli…
  • Les pierres semi-précieuses : ce sont les pierres transparentes comme l’aigue-marine, l’améthyste, la tourmaline, etc.
  • Les pierres précieuses : il n’en existe que quatre ; le diamant, l’émeraude, le rubis et le saphir. Elles sont appelées pierres précieuses grâce à 3 critères définis : la rareté, la pureté et la dureté.
  • Les gemmes : l’appellation donnée à toutes les pierres précieuses et semi-précieuses de qualité.
Les pierres sont donc constituées de minéraux, tandis que les minéraux sont constitués d’éléments chimiques.Vous l’aurez compris, les minéraux, les cristaux et les pierres sont intrinsèquement liés. Piliers de la planète Terre, les pierres, cristaux et minéraux ont cette fabuleuse capacité à élever nos âmes en nous rappelant comme nous sommes petits et comme la Terre et le Divin sont remarquables.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Dernier article

Vous devriez aimer :

description fonctionnement de l'orgone
Harmonie & spiritualité

Orgonite : comment ça marche ?

Qu’est-ce qu’une Orgonite ? L’Orgonite est une création composée de cristaux et de métaux coulés dans de la résine. Soigneusement sélectionnés, les matériaux offrent à

Lire plus »